Les 4P

Préparation, Plaisir, Performance, Partage. Les 4P!
Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 9 avril 2013

Marathon de Paris - 7 avril 2013


Pour toi…

483km, 44h52 à allures variées depuis 8 semaines, à raison de 4 sorties hebdo… et 42,195km à faire en moins de 3h20 pour boucler la boucle. Voilà l’introduction chiffrée de ma situation à la veille de participer à mon 4ème marathon de Paris ce 7 avril 2013.

Le marathon : épreuve-reine, course mythique forçant le respect, l’humilité et le courage. Ce n’est peut-être pas tout à fait la définition que l’on retrouve dans le Larousse mais ce sont souvent ces qualificatifs qui lui sont attribués dans une discussion entre runners.

Par-dessous tout, cette 37ème édition est pour moi l’occasion de rendre hommage à ma Mère, disparue le 30 novembre dernier. C’est pourquoi j’ai choisi de soutenir cette année l’ARTC - Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales.
 
  • L’avant course
J’ai tiré de nombreux enseignements de mon échec au marathon de Vincennes 2012 couru en 3h29. J’ai notamment en mémoire une mauvaise gestion des ravitaillements, la ceinture porte-gourdes qui alourdit, une tenue trop chaude et le manque de concentration. Fort de cette expérience et d’une préparation réussie au cours de laquelle j’ai notamment battu mon record sur semi (1h31’15), je compte bien pulvériser ma meilleure marque de 3h27’21 réalisée au MDP 2012. Je garde le même objectif qu’à Vincennes, descendre sous les 3h20.

mardi 5 mars 2013

Semi-marathon de Paris – 3 mars 2013


On ne change pas une équipe qui gagne

Objectif intermédiaire dans le cadre de ma préparation pour le marathon de Paris 2013, le semi de Paris est, cette année, idéalement placé à 5 semaines du jour J. Ainsi,  c’est en mode perf’ que j’aborde cet événement pour faire sauter mon chrono de 1H33’53 réalisé en septembre dernier aux Chasseurs de Temps à Vincennes.
Même si ce record actuel est à relativiser (il manquait une bonne centaine de mètres à cette épreuve pour qu’elle puisse être considérée comme un semi-marathon), il me permet néanmoins d’accéder pour la première fois à un sas préférentiel (moins d’1h35).


  • L’avant course
C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je retrouve mon binôme Laurent, mon gros jogger Bernard et Louis le vendredi midi au Parc Floral de Paris pour récupérer le dossard et visiter les stands du village.

Avec Laurent inscrit lui aussi dans le sas rouge, nous ne sommes pas peu fiers de notre précieux sésame ! Ce « bib » symbolise à lui seul les progrès accomplis depuis nos débuts en CàP. Par ailleurs, il nous garantit un temps d’attente réduit dimanche et devrait nous rendre la course beaucoup plus fluide. Bref, des conditions optimales pour notre target d’1H32’30 (allure cible 4’22/km), laquelle validerait l’objectif de 3H20 pour le marathon de Paris.